Le Conseil d’Administration

Le Conseil d’Administration, au 2 Février 2020 :

  Président, René Dangin Gutierrez. Né, dans le Jura, d’une mère espagnole trimballée de camp en camp de Saint Nazaire à Lons le Saunier, durant la guerre civile et d’un père français qui par amour, apprit l’espagnol en quelques semaines. En adhérant au Centre Culturel Espagnol, j’ai eu l’impression de retrouver une partie de ma famille. J’ai obtenu la nationalité espagnole, il y a quelques années.

  Secrétaire, Maria-Luz Garcia, dite Nena. Née à Rennes de parents Républicains Espagnols, je suis depuis le début des années 2000 membre active du Centre Culturel comme élue au Conseil d’Administration avec la responsabilité de secrétaire. J’anime le groupe « El Coro », réalise la mise en page de notre journal « El Lazo », bien sûr donne un coup de main pour le Cine-Tapas et enfin participe à tout ce qui peut être fait (dans la mesure de mes compétences) pour que le CCER fonctionne au mieux.

  Trésorier Gérard Hamon. Rennais, membre du CCER depuis très très longtemps et depuis très longtemps trésorier de l’association. C’est un poste pour lequel il n’y a pas beaucoup de concurrence, mais puisque je l’ai accepté, j’essaye de faire au mieux. Pour ne pas rester que dans les nombres, j’anime l’activité Vinos y Tierras, activité plaisante et très conviviale. Je participe à la commission Mémoire de la République Espagnole.

  Trésorière adjointe Magalie Nerrou. Originaire de Douarnenez dans le Finistère, mais Rennaise depuis quelques années, je suis conseillère en insertion sociale et professionnelle. En 2013, j’ai fais connaissance avec le Centre Culturel Espagnol de Rennes où j’ai pris des cours durant plusieurs années. Afin de m’enrichir de la culture hispanique que j’apprécie tant, j’ai demandé à rentrer dans le Conseil d’Administration, en janvier 2017. J’assiste Gérard en tant que trésorière-adjointe et participe à l’organisation de l’activité ciné-tapas, (choix et achat de certains films). J’apprécie aider, apprendre et échanger avec les membres du CA et les adhérents du CCER.

  Secrétaire adjointe, Ana Perucha. Originaire de Chartres en Eure et Loir, je suis arrivée à Rennes en 1996. Née d’un couple mixte, je suis à moitié andalouse par mon père. Exilés économique mes grands-parents sont arrivés en France dans les années 50 pour mon grand-père et dans les années 60 pour ma grand-mère avec mon père et ses sœurs. Frustrée de ne plus parler couramment ma langue paternelle et de très mal connaître l’histoire espagnole et particulièrement celle de la République, j’ai décidé en septembre dernier de reprendre des cours et de m’investir dans le CA du CCER notamment en participant à la commission « Mémoire de la République espagnole ».

Frutos Arribas. Fils de républicains, je suis né dans le camp d’Argelès sur Mer puis transféré avec ma mère au Château d’en Bardou à Elne près de Perpignan sous la protection d’Elisabeth Eidenbenz. Je suis entré au CA en 2012 dans la commission mémoire, je participe à la commission achats (ciné tapas, reyes) et diverses activités de bricolage selon les besoins du CCER (avec Ramon Coll).

 Claudine Evellin. Hispaniste de formation , je suis une passionnée d’Espagne, de sa langue, de son histoire , de sa culture . D’autre part , pour des raisons familiales et amicales , je me sens Espagnole de cœur . En adhérant au CCER  , c’était pour moi l’occasion de rencontrer des hispanophones , de continuer à pratiquer la langue et d’avoir des échanges avec des gens passionnés par l’Espagne .

  Sonia Jousseaume. Accueillie dernièrement au CA du CCER, je suis née à Chartres en Eure et Loir pour migrer à Rennes en 1971. Après avoir connu José, mon futur compagnon d’aventures en 1980, j’ai obtenu mon DEUG d’Espagnol suivi de ma licence LEA Trad. Spé. (Espagnol/Anglais), pour enfin le rejoindre en 1985 et me faire adopter définitivement par Chiva (Valencia ESP.) en 1987.  En 1997, pour raison de santé je reviens à Rennes où je poursuis mon chemin mais, suite au décès de ma « moitié d’orange », et afin de ne pas trop affaiblir mes acquis linguistiques, je m’inscris aux cours de conversation du CCER qui me fait encore profiter de son enthousiasme et des plaisirs qu’il offre.