Cine-Tapas

Un vendredi par mois à 20h, nous vous proposons de découvrir ou redécouvrir un film en V.O avec sous-titrage en français. La séance de cinéma, gratuite, s’adresse aux adhérents(1).

Cette soirée se termine par la dégustation de tapas. Une participation de 5€ est demandée.

(1) Il est demandé de réserver la place.  

Nous les avons découverts ensemble :

09/02/2024 :

Los Golfos, film espagnol de Carlos SAURA, 1959

« Un groupe de six voyous de petite envergure, se mettent d’accord pour financer conjointement le lancement de l’un d’eux qui s’adonne à la tauromachie. Le pensant doué, ils commettent plusieurs méfaits pour constituer un capital. Ils ignorent que la police est sur leur trace. »

12/01/2024 :

El Presidente, film argentin de Santiago MITRE, 2017

« Au cours d’un sommet rassemblant l’ensemble des chefs d’état latino-américains dans un hôtel isolé de la Cordillère des Andes, Hernán Blanco, le président argentin, est rattrapé par une affaire de corruption impliquant sa fille. Alors qu’il se démène pour échapper au scandale qui menace sa carrière et sa famille, il doit aussi se battre pour conclure un accord primordial pour son pays. »

09/10/2023  :

Rotspanier, film documentaire espagnol de Rafael GUERRERO au cinéma Arvor à 20h15 :

Pour cette soirée exceptionnelle, le CCER s’associe au cinéma Arvor et à l’Institut Cervantes de Paris pour vous proposer le documentaire « Rotspanier ». La soirée « tapas » sera remplacée par un échange/débat avec le réalisateur Rafael GUERRERO, qui sera présent à l’issu de la projection.

Le documentaire « Rotspanier » révèle l’ampleur de la répression nazie vis-à-vis des exilés espagnols, notamment en France, où environ 70 000 personnes ont été contraintes de travailler sous le régime de Vichy et l’Occupant entre 1940 et 1944. La mémoire de ces exilés est retracée par la voix de leurs descendant(e)s, qui revendiquent la nécessité de les faire sortir de l’oubli et, dans de nombreux cas, la reconnaissance de leur participation active à la lutte pour libérer la France du joug nazi.

Le documentaire de Rafael GUERRERO a été tourné à Bordeaux, Arcachon, Libourne, Brest, Lorient, Saint-Malo et Plougonvelin ainsi que sur l’île britannique de Guernesey et en Espagne à Séville.

Les places sont à prendre directement auprès de l’accueil du cinéma Arvor.

13/10/2023 :

El Bola, film espagnol de Achero Mañas, 2000

Aux abords d’une grande ville en Espagne, une bande de jeunes enfants se livre à un jeu très dangereux le long d’une voie ferrée. Ils attendent le passage d’un train pour récupérer à la dernière seconde, une bouteille placée sur l’un des rails. Parmi eux, Pablo, 12 ans, surnommé « la boule » en raison de la petite boule de roulement dont il ne se sépare jamais et qui est son porte-bonheur. Très renfermé, il a très peu de vrais copains de classe. D’ailleurs, il n’a guère le temps de jouer. Après l’école, il va aider son père à la quincaillerie. Un jour pourtant, Alfredo, un nouvel élève, arrive. Ils se lient d’amitié. Grâce à Alfredo, Pablo va découvrir un autre monde et trouver la force nécessaire pour évoquer son drame, celui d’un enfant maltraité, insulté et ridiculisé par son père Mariano.

 

14/04/2023 (Dernier ciné tapas de la saison 2022-2023) :

Alamar, film mexicain de Pedro González-Rubio, 2010

Durant les vacances, le petit Natan retrouve son père au Mexique pour quelques jours. Tous deux embarquent en pleine mer, destination Banco Chinchorro, l’une des plus grandes barrières de corail de la planète. Dans ce cadre idyllique, un lien complice se resserre entre le père et son fils…

17/03/2023 :

Cría cuervos, film espagnol de Carlos SAURA, 1976

Ana, 9 ans, ne dort plus la nuit dans la grande maison madrilène familiale. Ses parents sont morts récemment. Sa mère s’est éteinte de chagrin et de dépit amoureux, son père a succombé à une maîtresse vengeresse.
Témoin de ces deux morts malgré elle, Ana refuse le monde des adultes et s’invente son univers. Elle s’accroche à ses rêves et ses souvenirs pour faire revivre sa mère et retrouver son amour. Elle remplit son quotidien de jeux qu’elle partage avec ses sœurs.

Notre ciné-tapas de mars était en association avec le cinéma Arvor de Rennes, lors du festival « Vamos Al Ciné ».

20/01/2023 :

Enfance clandestine, film argentin de Benjamin Avila, 2011

Argentine, 1979. Juan, 12 ans, et sa famille reviennent à Buenos Aires sous une fausse identité après des années d’exil. Les parents de Juan et son oncle Beto sont membres de l’organisation Montoneros, en lutte contre la junte militaire au pouvoir qui les traque sans relâche. Pour tous ses amis à l’école et pour Maria dont il est amoureux, Juan se prénomme Ernesto. Il ne doit pas l’oublier, le moindre écart peut être fatal à toute sa famille. C’est une histoire de militantisme, de clandestinité et d’amour. L’histoire d’une enfance clandestine.

16/12/2022 :

Pour ce dernier ciné-tapas de l’année, vous avez pu découvrir ou redécouvrir le film :

Valentin, film franco-argentin-italien d’Alejandro Agresti, 2002

Le petit Valentin a neuf ans et le monde autour de lui est en plein changement en cette année 69 en Argentine. Mais ce qui le préoccupe le plus c’est sa famille, éclatée avec un père absent, une mère qui ne veut plus le voir et une grand-mère douce mais qui commence à lâcher prise avec la réalité. Valentin essaye tant bien que mal de comprendre ce monde et de réaliser ses rêves…

Valentin

18/11/2022 :

Pour ce ciné-tapas de novembre, nous étions en partenariat avec le cinéma Arvor, que nous remercions. Nous avons pu assister à la séance du film :

Les repentis, film espagnol d’Icíar Bollaín, 2021

L’épouse d’un homme politique basque influent, qui a été assassiné par le groupe socialiste, nationaliste et terroriste ETA, a pris la tête d’une association de soutien aux victimes. Elle organise des moments de commémoration jusqu’au jour où l’un des assassins de son mari, emprisonné dans une maison d’arrêt de haute sécurité, demande à lui parler. Elle hésite puis se résout à le voir. S’engage alors un étrange et difficile dialogue entre victime et criminel qui accompagne le mouvement de cessez-le-feu et la fin du terrorisme basque d’ETA en 2011.

14/10/2022 :

Champions, comédie espagnol de Xavier Fesser, 2018

Marco occupe le prestigieux poste d’entraîneur-adjoint de l’équipe d’Espagne de basket. Mais son mauvais caractère lui pose problème. Après une série de déconvenues dont il est le seul responsable, Marco se retrouve à devoir coacher une équipe de déficients mentaux.

06/05/2022 :

El buen patrón, film espagnol de  Fernando León de Aranoa, 2021

Pour ce dernier ciné-tapas de la saison, le CCER vous a proposé de découvrir ce film en avant-première dans le cadre du festival « Vamos al ciné » au cinéma Arvor. Merci à Eric Gouzannet, directeur du cinéma Arvor de nous avoir accueilli et permit de passer une chaleureuse soirée.

Un ex-employé viré qui proteste bruyamment et campe devant l’usine, un contremaître qui met en danger la production parce que sa femme le trompe, une stagiaire irrésistible…
A la veille de recevoir un prix censé honorer son entreprise, Juan Blanco, héritier de l’ancestrale fabrique familiale de balances, doit d’urgence sauver la boîte. Il s’y attelle, à sa manière, paternaliste et autoritaire : en bon patron ?

01/04/2022 :

La Comunidad, film espagnol d’Alex de la Iglesia, 2002

Julia, la quarantaine, travaille provisoirement pour une agence immobilière. Après avoir trouvé une somme de trois cents millions de pesetas dissimulée dans le splendide appartement d’un locataire décédé, une seule alternative s’offre à elle : se confronter à la colère d’une communauté de voisins très particulière, dirigée par un administrateur sans scrupules et prête à user de tous les stratagèmes pour arriver à ses fins.

03/12/2021 :

Arrugas, film d’animation espagnol d’Ignacio FERRERAS, 2012

Un vieil homme, Emilio, est placé par sa famille dans une maison de retraite alors qu’il commence à avoir quelques problèmes de mémoire. Il fait la connaissance de ses nouveaux compagnons, aux passés et aux personnalités divers et intéressants, tous plus ou moins affectés par l’âge, et notamment de Miguel, qui devient son ami. Tous font leur possible pour égayer le quotidien de la maison de retraite. Mais peu à peu, Emilio se découvre atteint par la maladie d’Alzheimer. Il risque d’être relogé à l’étage des causes perdues, où sont relégués les pensionnaires les plus malades… mais ses amis et voisins joignent leurs efforts pour lui éviter ce triste sort.

05/11/2021 :

Amador, film espagnol de Fernando León de Aranoa, 2010

Marcela est une jeune femme qui, pour subvenir aux besoins de son couple, accepte de s’occuper pour l’été d’un vieil homme atypique : Amador. Très vite, une complicité naît entre ces deux inconnus qui ne vont pas tarder à se livrer leurs secrets respectifs. Cette rencontre singulière pourrait peut-être aider Marcela à reconstituer le puzzle de son existence. Mais un événement inattendu la met face à un dilemme moral : agir par nécessité ou selon sa conscience…

 

08/10/2021 :

Les hommes, de quoi parlent-ils ? Comédie dramatique espagnol de 2012 de Cesc Gay

J. a tout pour être heureux. Pourtant, il souffre de dépression, et personne ne comprend pourquoi. De son côté, E. a dû retourner vivre chez sa mère après avoir tout perdu. Pourtant, E. nage dans le bonheur. S. est lui bien décidé à reconquérir son ex-femme, Elena, deux ans après leur divorce. Tandis que G. tourne aux antidépresseurs depuis qu’il a découvert que sa femme le trompe. Enfin, le timide P. tente de prendre sa vie sentimentale en main.

06/03/2020 :

Te doy mis Ojos, film espagnol de 2004, de Icíar Bollaín

Par une nuit d’hiver, une jeune femme, Pilar, s’enfuit de chez elle en emmenant son fils. Antonio, son mari, la poursuit, veut la ramener à la maison, lui promet de changer, de ne plus être violent. Rien n’y fait, Pilar a pris sa décision. Il va alors tenter de la reconquérir et de maîtriser ses accès de colère qui immanquablement débouchent sur de la violence physique. Thérapie de groupe, retour sur soi, Antonio veut guérir. Mais pendant ce temps, Pilar va trouver loin de son époux un nouveau sens à sa vie.

07/02/2020 :

Los lunes al sol, film espagnol de 2002, de Fernando Leon

Cinq ans après la fermeture du chantier naval et la lutte sociale contre les licenciements, José, Santa et les autres chômeurs du port industriel de Vigo en Galice vivent au jour le jour. Dans la rue, sur le bac ou dans le bar tenu par leur ancien collègue, ils discutent de tout et de rien, partageant angoisses et humiliations, mais aussi plaisanteries et illusions. Pour Santa, la dignité est la seule chose qu’il ne cédera pas aux patrons, aux banquiers ou à la justice, qui le poursuit pour un lampadaire détruit lors des grèves.

10/01/2020 :

Neruda, film chilien de Pablo Larrain, sorti en 2016

1948, la Guerre Froide s’est propagée jusqu’au Chili. Au Congrès, le sénateur Pablo Neruda critique ouvertement le gouvernement. Le président Videla demande sa destitution et confie au redoutable inspecteur Oscar Peluchonneau le soin de procéder à l’arrestation du poète. Neruda va alors jouer avec l’inspecteur, laisser volontairement des indices pour rendre cette traque plus dangereuse et plus intime. Dans ce jeu du chat et de la souris, Neruda voit l’occasion de se réinventer et de devenir un symbole pour la liberté…

08/11/2019 :

La Novia, film espagnol de Paula Ortiz, sorti en 2015

Leonardo, Le Fiancé et La Fiancée (la Novia) forment un trio inséparable depuis l’enfance, mais Leonardo et La Novia sont unis par un fil invisible, farouche, impossible à rompre. Les années passent et La Fiancée se prépare, de plus en plus inquiète, à son mariage avec Le Fiancé au milieu du désert blanc où elle vit avec son père. La veille de la cérémonie, une Mendiante frappe à sa porte et lui offre un cadeau – deux poignards de verre – et un conseil : « Ne te marie pas si tu ne l’aimes pas ». Un frisson parcourt l’âme et le corps de La Fiancée.

04/10/2019 :

OBABA, film allemand espagnol de Montxo Armendariz, sortie en 2005.

Dans le petit village d’Obaba, au Pays basque espagnol, une jeune réalisatrice, venue s’imprégner de l’ambiance de la région, fait d’étranges découvertes.

17/05/2019 :

Huacho, film chilien d’Alejandro Fernandez Almendras, sortie en 2009.

Au Sud du Chili, à la fin de l’été, quatre membres d’une famille paysanne vont et viennent, chacun à ses occupations. Le monde qui les entoure change trop vite, ils ont du mal à le comprendre et à s’y adapter. C’est un monde où un jeu vidéo, une nouvelle robe sont plus précieux qu’un litre de lait ou un verre de vin. Un monde nouveau, globalisé qu’ils ne reconnaissent pas mais qui est bel et bien là.

05/04/2019 :

Familia, comédie espagnole de Fernando León de Aranoa, sortie en 1996.

L’histoire de Santiago, père de famille qui rêve d’une femme et d’enfants parfaits. Mais voila, ca ne va jamais comme il veut : il n’aime pas le cadeau que son fils lui a offert pour son anniversaire, il ne le croit pas quand il lui dit qu’il l’aime, et que pour ca, rien que pour ca, il lui crie dessus, le met à la porte, se fâche avec tout le monde et exige un autre fils, qui soit moins gros, et si possible lui ressemblant un peu. Qui donc n’a jamais rêve d’avoir une famille faite sur mesure.

15/03/2019 :

Eva ne dort pas, film argentin, espagnol et français de Pablo Agüero sorti en 2015.

1952, Eva Perón vient de mourir à 33 ans. Elle est la figure politique la plus aimée et la plus haïe d’Argentine. On charge un spécialiste de l’embaumer. Des années d’effort, une parfaite réussite. Mais les coups d’état se succèdent et certains dictateurs veulent détruire jusqu’au souvenir d’Evita dans la mémoire populaire. Son corps devient l’enjeu des forces qui s’affrontent pendant 25 ans. Durant ce quart de siècle, Evita aura eu plus de pouvoir que n’importe quelle personnalité de son vivant.

01/02/2019 :

Diamantes negros, film espagnol de Miguel Alcantud sorti en 2013

Amadou et Moussa sont deux jeunes Maliens de 15 ans. Sur le terrain en terre de leur village ils rêvent de devenir footballeurs professionnels pour des grands clubs européens. Lorsqu’un coach venu de Madrid leur propose un contrat en Espagne, le rêve se précise et les espoirs flirtent scandaleusement avec la réalité. Mais quel sera le prix à payer ? Quelle vérité derrière ces promesses de carrière ? BLACK DIAMONDS dénonce les dérives et abus de ce sport devenu business.

11/01/2019 :

Todos estan muertos, film espagnol sorti en mai 2014 de Beatrix Sanchis.

Lupe 35 ans, reste enfermée dans la maison à faire des tartes, dans une robe de chambre et des pantoufles, dépendante de sa mère, Paquita et avec un fils adolescent, Pancho qui la déteste. Personne ne dirait que dans les années 80 c’était une étoile du rock. Avec son frère Jacques, il formait le groupe, le Groenland, dont le premier disque fut un vrai succès. Mais suite à un drame, la vie a bien changé. Afin de sortir Lupe de cette vie dans laquelle elle s’est enfermée, Paquita va faire appel aux marabouts et superstitions mexicaines… 

07/12/2018 :

El Rayo, film lusitano-espagnol de Fran Araújo et  Ernesto de Nova, sorti en mars 2014

L’odyssée de Hassan, un immigrant marocain, qui, après avoir passé treize ans, en Espagne, ne trouvant plus de travail, décide de rentrer chez lui. Il investit toutes ses économies dans un tracteur d’occasion afin de pouvoir gagner sa vie au Maroc. Le voici au volant de son tracteur, traversant l’Espagne pour rejoindre son pays.

09/11/2018 :

Juana La Loca, film espagnol de Vicente Aranda, sorti en 2001

En 1496, Jeanne de Castille, fille des rois catholiques, était destinée à être l’épouse de Philippe de Habsbourg, fils de l’empereur Maximilien d’Autriche. À leur première rencontre, le désir et l’attirance mutuelle sont immédiats. Une passion naît entre eux.
A la mort des siens, Jeanne devient l’héritière de la couronne espagnole et reine de Castille. Voulant devenir une bonne épouse, une bonne mère et offrir tout son amour à son mari, Jeanne devient obsessionnelle et jalouse. En plus d’être infidèle, Philippe en fait la victime d’ambitions et de conspirations politiques.

 

05/10/2018 :

Secretos del Corazon, film franco-lusitano-espagnol de Montxo Armendariz, de 1997

« Durant les années 60 en Espagne, Javi, un garçon de 9 ans et son copain Carlos sont à la fois attirés et effrayés par une maison inoccupée de leur petit village. Le grand frère de Javi prétend qu’un crime y a jadis été commis et que des voix d’outre-tombe s’y entendent parfois.

L’attrait de l’irrationnel travaille l’esprit de l’enfant et ce mystère semble lié à la mort de son père qui rencontrait dans cette maison une belle inconnue. Plus tard, Javi et son frère retournent dans leur maison natale, isolée dans la montagne et là un même mystère entoure une chambre fermée à clef où personne ne va. »

 27/04/2018 :

Salamandra, film franco-argentin de Pablo Agüero, 2007

« Argentine, après la dictature. Alba, à peine sortie de prison, vient de récupérer son fils Inti. Il a six ans, elle, trente. Ils ne se connaissent pas. Alba entraîne Inti jusqu’à El Bolson, une vallée perdue de Patagonie où trouvent refuge des renégats au milieu des paysans. Parmi eux, Alba et Inti essaient de construire une vie. Alba accrochée à ses rêves, Inti à son kit de survie. »

 23/02/ 2018 :

Un novio para Yasmina, film espagnol d’Irene Cardona, 2008

Lola adore les mariages, mais son couple est en crise et elle suspecte Jorge, son mari, d’être tombé amoureux de Yasmina. Yasmina est pressée d’épouser Javi, un policier municipal qui préfère prendre son temps. Alfredo est contre le mariage, mais serait prêt à se marier par amitié… ou pour de l’argent. Le film est une fable estivale sur les mariages arrangés, l’engagement social et la vie de couple.

19/01/2018 :

Truman, film hispano-argentin de Cesc Gay, 2015

Julian, madrilène, reçoit la visite inattendue de son ami Tomas qui vit au Canada. Ils sont loin de se douter qu’ils vont passer avec Truman, le chien fidèle de Julian, des moments émouvants et surprenants…

07/12/2017 :

Valentin, film franco-argentin-italien d’Alejandro Agresti, 2002

Le petit Valentin a neuf ans et le monde autour de lui est en plein changement en cette année 69 en Argentine. Mais ce qui le préoccupe le plus c’est sa famille, éclatée avec un père absent, une mère qui ne veut plus le voir et une grand-mère douce mais qui commence à lâcher prise avec la réalité. Valentin essaye tant bien que mal de comprendre ce monde et de réaliser ses rêves…

10/11/2017 :

Amador, film espagnol de Fernando León de Aranoa, 2010

Marcela est une jeune femme qui, pour subvenir aux besoins de son couple, accepte de s’occuper pour l’été d’un vieil homme atypique : Amador. Très vite, une complicité naît entre ces deux inconnus qui ne vont pas tarder à se livrer leurs secrets respectifs. Cette rencontre singulière pourrait peut-être aider Marcela à reconstituer le puzzle de son existence. Mais un événement inattendu la met face à un dilemme moral : agir par nécessité ou selon sa conscience…